Estelle { Une maison de ville Vintage & Végétale }

________________________

Voici le deuxième opus de ces articles portraits/chantiers déco qui me tiennent à coeur.
Pour ce nouveau chapitre nous poussons la porte d’une maison ville, sur 3 niveaux, dans le quartier populaire des Chartrons à Bordeaux.
Estelle nous accueille dans sa maison de famille, destinée à la location depuis quelques années
Elle a réinvesti les lieux depuis la rentrée, qui méritaient un bon coup de frais !

Tous les travaux ne sont pas achevés, mais je vous emmène dans le salon et visiter le nouvel atelier fraichement repeints.
Pour ce nouvel opus, les peintures DULUX VALENTINE m’ont de nouveau accompagnée sur ce chantier et je les remercie, ce sont mes « facilitateurs » de portrait(s) et peut être que nous pourrions envisager un projet chez vous un jour, qui sait?!

Allez venez, c’est parti pour la visite !

Si vous lisez les articles du blog depuis longtemps, vous reconnaîtrez peut-être Estelle ?!
Nous avions visité son ancien atelier lors d’un billet coups de coeur.
C’était déjà il y a 4 ans.

Son travail pictural a évolué, mais on retrouve dans sa peinture les mêmes couleurs douces appliquées en couches fluides et transparentes. Elles se superposent sur la toile pour faire vibrer les motifs.
J’aime ces inspirations végétales qui donnent à ses tableaux un coté moderne & vintage

Et je retrouve dans sa décoration la même touche :
– S’entourer de pièces chinées qui possèdent une histoire
– Privilégier des matières naturelles issues du végétal.

Après avoir repeint les pièces de vie en blanc, Estelle a choisi de rehausser la décoration du salon avec un mur de couleur.
En VERT inévitablement.
Elle a choisi la CREME DE COULEUR VERT SAULE MAT.
Cette gamme de peinture est ma préférée chez DULUX VALENTINE (avec la peinture COLOR RESIST qui est lessivable).
Je la trouve extrêmement facile à appliquer et c’est la base lorsque l’on réalise les travaux soi même !

La CREME DE COUEUR  DULUX VALENTINE est épaisse et cela à plusieurs avantages:
1- On peut imbiber le rouleau  de plus  de matière, donc peindre une plus grande surface, en moins de temps.
2- Cette épaisseur fait que la peinture ne coule pas, pas de « giclure » de couleur partout, on garde les mains propre et un chantier clean.
3- Enfin dernier avantage, la peinture grâce à sa matière ne passe pas sous les scotchs.
Vous me demandez souvent comment je fais pour avoir un bord net et sans bavure lorsque j’utilise du scotch de peintre et lorsque je délimite une zone de peinture :
Une peinture épaisse ne s’infiltre pas sous les scotchs !

Je fais également souvent le choix des peintures mates car elles masquent plus facilement les défauts ou les reliefs d’un mur: Pas de brillance, la peinture mat atténue les irrégularités pour faire la part belle à la couleur.

Je n’ai pas réalisé de nouvelles vidéos sur le geste  pour peindre.
Mais vous pouvez retrouver les vidéos réalisées avec Chloé, en UNE de mes stories Instagram.

En revanche, vous me l’aviez demandé, j’ai fait un pas à pas en images pour vous aider à préparer les murs en enlevant les chevilles molly
Et un pas à pas pour reboucher d’anciens trous.
Cette étape de préparation des murs , en amont de la peinture, est primordiale pour retrouver un joli rendu lisse.

Je vous explique !

Il faut d’abord être sûr du coloris !

Rien de mieux pour ça, que de scotcher un échantillon (ou plusieurs) sur le mur que vous souhaitez recouvrir.
La couleur suivant si elle est vue à l’horizontal ou à la verticale, dans une pièce plus sombre ou plus lumineuse n’aura pas les mêmes nuances.
Il faut donc la placer au bon endroit.

Pour le reste des pas à pas je vous laisse découvrir les consignes à côté des images.

Comme il restait un peu de peinture, Estelle en a profité pour repeindre aussi un mur de son atelier.
Niché sous les toits il regorge de trésors !

Nous nous y sommes posées quelques minutes, le temps pour elle de répondre à mes questions…

Estelle, peux tu te présenter en quelques mots…

Je m’appelle Estelle. Je suis plasticienne et maman de Margot.
De retour à Bordeaux après 3 ans passés dans le Val de Loire.
Je suis passionnée par les arts plastiques, je trouve mon équilibre entre ma pratique de peintre, l’animation d’ateliers, et des interventions en Freelance sur d’autres projets en lien avec le secteur culturel.
Je fais court, je ne sais jamais comment me présenter car je ne rentre dans aucune case !

Qu’est ce qui t’inspire au quotidien ?

Feuilleter un magazine, un livre, d’où je vais extraire une phrase…
Une bribe de conversation chopée à la volée dans la rue, et hop !
Une note griffonnée dans un cahier qui deviendra le point de départ d’un dessin ou d’une peinture…
Un morceaux de papier annoté récolté dans la rue que je vais archiver
La couleur d’une porte d’entrée ancienne que je vais trouver belle et photographier…
Autant de petits détails qui viennent enrichir mes carnets d’inspiration.

Une autre source d’inspiration très forte pour moi : les dessins d’enfant.
La pureté de leur ligne, leur composition dans l’espace, l’importance qu’ils vont donner à tel ou tel détail, le choix des couleurs et leur façon de le juxtaposer, et surtout les histoires qu’ils se racontent à partir de leur création.
A chaque fois que je sors d’un atelier avec des enfants ça me donne envie de peindre !
J’ai des centaines de photos de dessins d’enfants. J’aimerai un jour créer un recueil avec.

Et enfin la botanique bien sûr.
Une promenade en nature va être une source d’inspiration puissance 10 !
Les couleurs des végétaux, le graphisme d’une tige, la forme d’une feuille.
Coup de cœur visuel assuré !

Ton association de couleurs du moments?

Je ne parlerai pas vraiment d’association de couleurs, mais plût de nuance ou de déclinaison. Les verts en l’occurrence depuis un bon moment retiennent toute mon attention. C’est la couleur qui me fait du bien.
Cela dit, une petite touche de rose ou d’orange vif qui vient le faire vibrer, je ne dis pas non 🙂

Ta plante / fleur chouchou?

J’ai un problème pour retenir le nom des plantes… Mais ma plante favorite du moment tu l’as prise en photo, elle ressemble à des lianes avec une multitude de petites feuilles. Sur ta photo elle est recroquevillée dans un pot, mais si on lui « lâche » les cheveux, elle part en cascade désordonnée. Je l’adore.
Sinon, les plantes aquatiques me plaisent énormément. Je me suis d’ailleurs ré-approprié le nénuphar dans ma dernière série de toiles.

Ou peut on trouver tes peintures, as tu une exposition de prévue bientôt ?

Pour l’heure, mes peintures sont au chaud dans l’atelier, et j’envisage une exposition bientôt sur Bordeaux de mes travaux récents. L’info sera sur mon blog.

Ou serait il possible de te croiser/ rencontrer?

De retour ici depuis peu, je dois dire que je n’ai pas encore « pris mes quartiers ».
Pour le moment je suis plutôt concentrée sur mon quartier d’habitation aux Chartrons.
Cela dit, mon temps libre me mène volontiers dans les rayons de chez Mollat, je pourrais y passer des heures.
Et le week-end, c’est au bord de l’océan à Montalivet que vous me trouverez si vous allez vous aussi vous y ressourcer.

J’espère que ce deuxième portrait vous a plu.
J’ai hâte de vous emmené le mois prochain, pour une 3ème visite dans une maison nettement plus contemporaine !

A très vite,

Sabine ♥

 

I Billet réalisé en collaboration avec les peintures DULUX VALENTINE I