{ La Vélo Francette }

Oh my god !
Plus d’un mois que je ne suis pas venue ici…

Voici un article tout frais
Ma balade sur une portion de la Vélo Francette.
Je ne voulais pas vous faire attendre et répondre aux questions posées durant ces 3 jours.

Alors la Vélo Francette ? Quezaco ?!

C’est un circuit cycliste de 630 km qui relie La Rochelle en Charente Maritime à Ouistreham dans le Calvados.
Il traverse 7 départements.
Nous avons avec Laura qu’un petit tronçon d’un peu plus de 80km
Nous avons relié La Rochelle à Niort.

3 jours à bicyclette, en y allant mollo mollo.
En ne roulant que par 1/2 journée, pour consacrer le reste de temps aux visites.

Concernant l’équipement:

Des vélos peuvent être loués sur l’ensemble du parcours.
Avec assistance électrique ou sans, panier ou sacoches, siège enfant ou carriole…

J’ai choisi pour ma part de prendre mon vélo à assistance électrique.
Adopté en mode urbain, je souhaitais le tester sur pistes et longs trajets.
Je l’ai donc fait voyager en train depuis Bordeaux.

Les TER permettent de prendre les bicyclettes sans surcoût.
Des wagons sont équipés de crochets pour les accrocher.
J’ai été étonnée de constater que de nombreux voyageurs utilisaient ce service
Pour de petites ou plus grandes distances.
Comme les gares sont en plein coeur des villes, arriver en vélo est vraiment très pratique.

Se delester des bagages:

Nous n’avions pas a les prendre en charge ce qui est vraiment un gros plus.
La bicyclette verte s’est occupée du transfert depuis nos différents hébergements
Nous n’avions donc pas à les porter la journée
Et je dois avouer que ce service que je ne connaissais pas auparavant est extrêmement confortable
Il permet de voyager moins léger, et de ne pas trop se poser de question sur le poids des vêtements.

La Rochelle

Sitôt descendue du train, direction l’Aquarium de La Rochelle, à 3mn de la gare à vélo.
De gros nuages gris flottent dans le ciel
Nous ne sommes pas mécontentes de nous réfugier dans cette bulle.
Nous y déjeunerons, une vue splendide sur La Rochelle

Puis nous enfourchons nos vélos pour une visite de la ville.
Un tour au vieux port, un tour au marché, dans de vieilles ruelles
Et nous nous arrêterons aussi au bord de l’océan

En direction de Marans

15h.
Direction la piste de La vélo Francette.
28km presque d’une traite en suivant le canal

Nous croiserons de nombreux pêcheurs, des champs de céréales, quelques vaches et des milliers de coquelicots.
Cette première portion n’est pas très arborée, mais un vent frais y circule l’été.
De grandes étendues d’herbe permettent de pique-niquer en bord de canal.
Cette portion est très sauvage, il ne faut pas oublier de prendre des provisions, nous ne croiserons qu’un seul village et peu d’habitations.

La lumière est magique sur le parcours, elle change constamment en fonction des nuages.
Mais pas de pluie.
Nous arrivons sèches à Marans.
Chance !
Nous sommes passées entre les gouttes.
Un joli port nous accueille après 3h de vélos et quelques pauses photos.

Nous passerons la nuit dans le petit village de Liversay.
Un peu éreintée par cette première journée.

Les marais desséchés

DEUXIEME JOUR

Nous commençons la journée par une visite de la ferme de Bonneville, entièrement bio.
Les pétillants propriétaires cultivent leurs terres dans un cercles vertueux.
Culture de céréales, qu’ils transformerons en farine ou en alimentation pour leurs animaux.
Rien ne se perd, tout se transforme en bonne intelligence.
Nous y verrons la fameuse poule de Marans.
Et je ramène dans mes bagages des pattes à la farine de pois cassés qu’il fabriquent sur place, et vendent avec leurs produits dans une petite épicerie.

Nous visitons Marans et y déjeunerons avant de reprendre la route

Un parcours de 33km à vélo nous attend l’après midi.

Halte au pôle nature de Taugon

Cette seconde portion est bien plus vivante.
Nous traversons de nombreux villages.
Les paysages sont verdoyants.
Champs de céréales et animaux partagent l’espace.
Nous suivons invariablement le bord du canal.

Mi parcours halte au Pôle Nature de Taugon.
Un parcours explique les particularités du territoire.
Une activité très ludique que je recommande avec les enfants.

Nous reprenons la route direction Arçais.
Les paysages sont de plus en plus verdoyants
Et l’eau occupe de plus en plus de place…

Depuis l'embarcadère d'Arçais

18h30
Nous avons quitté en fin de parcours la Vélo Francette pour arriver à Arçais.

Juste le temps de poser nos vélos et nous embarquons pour une longue balade dans le labyrinthe des marais.

La sensation de flottement et le silence nous berce
Une lumière incroyable s’infiltre à travers les arbres.
Notre gondolier connait parfaitement sa région, les plantes endémiques et nous explique la vie des villageois depuis des générations et leur relation au marais.

Ce moment est magique et hors du temps.
Ca a été mon moment préféré
Je ne peux que vous conseiller d’y aller, comme nous en fin de journée lorsque la lumière baisse.

Nous rejoindrons ensuite un hotel douillet à Coulon
Clap de fin d’une journée bien remplie!

Les pistes du marais

La dernière matinée sera consacrée à une balade dans les chemins de la Halage
Au coeur des marais et à proximité de Coulon.

Nous roulons sur des chemins de bois
Traversons de jolis villages colorés
De nombreux petits ponts
Il y a même des maisons habitées, complètement isolées auxquelles on n’accède qu’en barque.

Cette dernière partie de la Vélo Francette est ma préférée
Le territoire est atypique, sauvage et authentique.
La nature décide, les villageois s’adaptent
Le tout dans une belle harmonie.

Coulon

Niort terminus.

C’est l’heure de rentrer.
Ces 3 jours à vélo et au vert m’ont fait un bien fou.
Etre face à la nature et prendre le temps.

Nous avons eu une chance incroyable et du soleil surtout le parcours

Est ce que j’enfourcherai de nouveau mon vélo pour du cyclotourisme après cette courte expérience?
Sans aucune hésitation !

J’aime faire du vélo, mais je ne suis pas sportive
Et j’ai 40 ans!
Faire 30 km par jour était vraiment facile et à la portée de tous
Surtout si vous les répartissez sur l’ensemble de la journée.
C’est également accessible aux enfants
Avec de nombreuses activités ludiques et visites à mettre en place pour diversifier les activités.

Mon Vélo Beaufort

Certes j’avais mon vélo électrique BEAUFORT
Cela a été une aide indéniable et un confort tout au long du parcours!

L’idée n’était pas de distancer Laura, alors j’ai utilisé l’assistance au minimum
Néanmoins lorsqu’il y avait des montées ou un vent de face je n’ai jamais peiné.

Je l’utilise déjà beaucoup en ville
Lorsque je l’ai eu, je pensais que je ne l’utiliserai que de manière modérée

Mais je me trouve toujours une bonne excuse pour l’emprunter lui plutôt que l’autre…
Pour gagner de précieuse minutes, même sur de petits parcours
Pour rentrer plus vite lorsqu’il est tard
Ne plus hésiter aussi à prendre le vélo pour les plus longs trajets
Ou pour ne pas arriver à un rendez vous transpirante et essoufflée.

La batterie en ville a une autonomie de 3 semaines pour environ 150 km
Sachant que je fonce tout le temps comme un bolide.

Ces 3 jours et leurs 80km ne l’on vidé au 1/4
J’avais peur en partant sans l’adaptateur de manquer de “jus”
Mais c’était loin d’être le cas
Les pistes caillouteuses ne permettent pas de bomber
Le vélo reste très confortable
La batterie aurait tenue une semaine sans problème.

Impossible pour moi de m’en passer aujourd’hui.
Il lui manque un petit panier et il sera parfait !

Saviez vous que l’assistance électrique s’adapte désormais aux vélos d’enfants?
Une très bonne solution pour les aider aussi à parcourir des distances de grands!

{ C'est nouveau } : Un Pèle mêle des stories !

Vous avez été si nombreux à réagir à mes stories que j’ai eu envie de faire une mini compil ici
Si ça vous plait, dites le moi je recommencerai !

Vous étiez nombreux également à avoir envie de nature
Alors n’hésitez pas & foncez avant d’oublier !
Ca fait tellement de bien de se mettre au vert…

I Un grand merci à Laura pour l’image de moi, et d’elle! et pour sa gentillesse incroyable.
Partir à l’aventure en douce compagnie c’est encore mieux n’est ce pas?
I