{ Anda au Guatemala ! }

AntiguaUne FruitsAntigua

Voilà maintenant dix jours que je suis rentrée du Guatemala.
Il me fallait un peu de temps pour atterrir, me reposer et trier la tonne d’images que j’ai collecté avant de venir vous en parler ici.

C’était un voyage bien différent, loin des sentiers touristiques.
Vivre en immersion, pendant quelques jours, dans une plantation de Noix de macadamia.
Une belle expérience, à la rencontre des gens vécue grace à Yves Rocher.

Mais avant de vous expliquer cette collaboration à rebonds #BelleEtEngagée, je vous laisse dans les rues colorées d’Antigua, point de départ et point final de cette aventure Guatémaltèque.

Si vous avez l’occasion d’y aller un jour, la ville est toute petite, et il est facile d’y déambuler à pieds et d’en faire le tour en une simple journée.
Nous y sommes restés quelques heures à l’aller puis une après midi avant de reprendre l’avion pour rentrer.

Je vous laisse à ces cartes postales colorées.

AntiguaDouble2 AntiguaFleurs2 AntiguaDouble1 Antigua3 Antigua AntiguaBazar HotelBazar FineEquipeScotch

La Team #BelleEtEngagée

Victoria, Justine, Paulette Magazine, Anne-Laure ou encore Cyrielle
Que de chouettes nanas pour m’accompagner dans cette aventure
Mais surtout des personnes sensibles à l’environnement et au “mieux consommer”

Je suis certainement moins impliquée que la plupart de ces jeunes femmes au quotidien.
Pour autant j’essaie de faire attention à l’origine des produits que j’achète.
Je l’ai évoqué déjà ici ou la

Même si tout n’est pas parfait, lorsqu’une marque impulse une dynamique positive, et qu’il ne s’agit pas d’actes isolés, cela mérite de le souligner.

Après la visite des laboratoires Yves Rocher à Paris, c’est sur le terrain que nous nous sommes toutes rendues
Pour comprendre la politique d’achat de la marque, lorsqu’elle choisit les matières premières végétales qui composent ses produits.
Celles en tout cas, qu’elle ne peut produire en France.

3 jours entiers au coeur d’une plantation pour découvrir la filière de la Noix de Macadamia en trame de fond
Mais surtout pour ma part, observer les conditions de vie des personnes qui travaillent sur le site.

paysage1Bis SurLaRouteBis Exploitation1 Jungle cafe NurseryPaysage NoixDeMacadamia UsineExploitation Machines

Depuis mon retour je suis devenue incollable en Noix de Macadamia.

Je pourrai vous expliquer par exemple, quand et comment les noix sont ramassées
Puis ouvertes et triées en fonction de leurs tailles.
Vous dire qu’elles sont ensuite véhiculées sur un autre site, qui les conditionne en fonction de leur catégorie.
A destination de l’industrie alimentaire si leur taille et forme est noble, ou à destination de l’industrie cosmétique si ça n’est pas le cas
Elles seront alors transformées en huile.

Mais ce qui m’intéresse surtout, c’est la charte de qualité établit entre le propriétaire de l’explotation et Yves Rocher.
Surtout ce qu’elle apporte aux villageois:

Tous les enfants de la plantation sont scolarisés jusqu’à leur 14 ans minimum.
Ce qui est loin d’être le cas, en général, au Guatemala.
La plupart d’entre eux suivent ensuite des études au collège, dans la ville voisine.
Une école toute neuve vient d’être construite un peu à l’écart, sur une jolie colline, car l’ancienne jouxtait les usines.
Le bruit perturbaient l’apprentissage des enfants.
• Un matériel de protection approprié est mis à disposition des ouvriers dans les usines
Le temps de travail est libre sur l’exploitation
• Les villageoises par tradition tissent des tapis constitués de copeaux de bois
Elles ont crée les motifs qui orneront prochainement les baumes à lèvres à la noix de macadamia de la marque
Un pourcentage sur les bénéfices des ventes de ces produits leur sera directement redistribué
Yves Rocher s’engage à financer des travaux qui permettront bientôt à chaque famille d’avoir dans leur maison de l’eau potable

Cette liste n’est qu’une petite partie des actions mises en place, ce sont surtout celles qui m’ont sensibilisées
Certes il y aurait encore beaucoup à faire sur place, et ailleurs dans le monde.

Mais le groupe Yves Rocher privilégie ses achats dans les petites exploitations, afin de tenter d’améliorer les conditions de vie des hommes qui y travaillent, plutôt que d’acheter aux exploitations géantes. En Australie par exemple pour la noix de macadamia, ou l’essentiel de la production est mécanique.

En tant que consommatrice, c’est un point que j’aimerais connaître
Alors cela me semble important d’en parler ici avec vous aujourd’hui.

Tissage AndaBis LesEnfants Paysage5 Paysage3

Quand à moi, quels bénéfices je tire de cette aventure ?

J’ai vécue une expérience hors norme dont je me sens grandie
Je suis heureuse d’avoir vu de mes propres yeux par delà les frontières

Je suis heureuse d’avoir partagé

Et surtout vivifiée par les regards et sourires échangés ♥

N’hésitez pas si vous avez des questions, à me les poser, je ne suis pas restée très longtemps dans ce pays, mais j’y répondrai avec plaisir si je le peux.